L’importance de l’entretien professionnel pour votre système de pompe à chaleur

pompe à chaleur

Publié le : 15 mars 20245 mins de lecture

Pour améliorer le rendement de votre pompe à chaleur, il faut confier son entretien à un professionnel. Les gestes de maintenance que vous réalisez vous-mêmes sont certes significatifs, mais ils ne peuvent égaler le savoir-faire d’un chauffagiste. Dans cet article, nous vous expliquons l’intérêt de faire entretenir votre PAC par un expert.

Un entretien annuel complet réalisé par un chauffagiste professionnel

Pour les pompes à chaleur de plus de deux kilos de fluide réfrigérant, l’entretien annuel réalisé par un spécialiste est une obligation légale indiquée dans le décret 2007-737 du 7 mai 2007 et dans le décret 2010-349 du 31 mai 2010.

Le chauffagiste se rend sur place pour examiner les composants du système. Il évalue l’étanchéité du circuit frigorifique, vérifier l’état du compresseur et examine les raccords d’électricité. Ces vérifications permettent de connaitre le niveau de performance de l’appareil. Dans le cas d’une pompe air/air, le professionnel procède au nettoyage des filtres, effectue les réglages nécessaires et répare les dysfonctionnements. Pour obtenir un tarif avantageux et planifier vos visites annuelles à l’avance, il est indiqué de souscrire un contrat d’entretien de pompe à chaleur.

Depuis juillet 2020, tous les systèmes de chauffage et de climatisation, dont la puissance est comprise entre quatre et soixante-dix kilowatts, doivent obligatoirement subir, au moins, deux entretiens par an. Mais en règle générale, vous pouvez entretenir votre PAC une fois par an avant l’hiver. À la fin de la visite, le chauffagiste doit vous remettre un certificat attestant du bon fonctionnement du dispositif. Si les fluides colporteurs doivent être remplacés, vous devez confier ce travail à un expert QualiPac. Le tarif de cette prestation est compris entre cent et deux cents euros par an.

À savoir : Pour vous débarrasser d’une ancienne PAC, vous devez recourir aux services d’une entreprise spécialisée qui se chargera de transporter le fluide frigorifique au site de recyclage. Ce produit constitue un réel danger pour votre santé et pour la planète. Sa récupération et son transfert doivent être réalisés par un professionnel.

Dans le même thème : Entretien et maintenance des portails coulissants : comment prolonger leur durabilité ?

Les bons gestes à adopter au quotidien

Si l’intervention d’un spécialiste comme engie-homeservices.fr pour entretenir votre PAC est incontournable, de petits gestes quotidiens peuvent, à leur tour, améliorer le rendement de votre appareil et lui donner une plus grande longévité.

Pour les pompes air/air ou air/eau, il faut vérifier que la circulation de l’air sur l’unité extérieure est optimale. Retirez les branches, les feuilles et les saletés qui s’y seraient incrustées. L’accumulation de ces débris finit par compromettre le rendement de la pompe aérothermique. Pendant la saison hivernale, du givre pourrait se poser sur le bloc extérieur. Pensez à enlever la couche de glace avant qu’elle ne devienne plus épaisse.

Si vous avez une PAC air/eau, vous devez contrôler la pression du module hydraulique de manière régulière. Ces installations assurent l’équilibre entre le circuit du chauffage et le réseau de la pompe. Une baisse significative de pression déclencherait le mode sécurité. Cela signifie que l’appareil va s’arrêter de fonctionner pour éviter un danger potentiel. Si cela se produit, vous n’aurez d’autre choix que de faire appel à un chauffagiste pour réparer ce dysfonctionnement.

Pour les pompes géothermiques, les capteurs sont enterrés et ne nécessitent aucun entretien spécifique. En dehors de la maintenance annuelle effectuée par un professionnel, vous n’êtes pas obligé d’intervenir. En revanche, dès que vous constatez une baisse de rendement, demandez à votre chauffagiste de venir chez vous pour examiner l’état des équipements et procéder aux réparations nécessaires.

Le contrat d’entretien d’une pompe à chaleur : un gage de sécurité !

Pour sécuriser les pompes à chaleur et leur garantir un fonctionnement optimal, il y a deux types de contrat d’entretien auxquels on peut souscrire. Le premier consiste à recevoir un technicien pour une visite annuelle afin d’examiner votre appareil et le remettre à niveau. Le second permet d’obtenir la même prestation, mais il inclut un service supplémentaire de dépannage en cas de panne.

Le contrat d’entretien de pompe à chaleur est le meilleur moyen de sécuriser votre dispositif. En règle générale, les propriétaires signent cet accord contractuel avec le chauffagiste qui a installé leur PAC. Néanmoins, rien ne vous empêche de choisir une autre entreprise. L’essentiel est d’entretenir votre appareil au moins une fois par an pour obtenir une chaleur stable et réduire votre consommation énergétique.

Sachez qu’une pompe à chaleur parfaitement entretenue a cinq fois moins de risques de tomber en panne. Les réparations pouvant rapidement chiffrer sur la facture, l’entretien régulier vous permet d’optimiser votre budget. Votre appareil gagne en longévité tout en offrant le meilleur rendement possible !

Plan du site