Livrets d’épargne réglementés et non réglementés : Que choisir ?

epargne reglementes

Publié le : 08 juin 20234 mins de lecture

Chaque banque possède en général son propre livret malgré le fait que leur fonctionnement reste le même. Cependant, ces livrets ont des caractéristiques propres à eux en termes de taux, de plafond, de modalités d’ouvertures, etc. Mis à part cela, il existe également deux grandes catégories de livrets communes pour tous les organismes bancaires, à savoir les livrets d’épargne réglementés et non réglementés. Pour avoir la certitude de choisir la formule la plus adaptée à vos besoins et vos attentes, une comparaison entre ces deux types de livrets s’impose.

Le livret d’épargne non réglementé en quelques mots

Le livret d’épargne non réglementé est avant tout une formule proposée par la plupart des organismes financiers, et qui peut varier selon eux. Il a la particularité d’avoir des taux d’intérêt non encadrés par l’État. Autrement dit, il appartient à la banque elle-même de fixer les taux. Ces derniers sont généralement calculés par quinzaine. Pour être plus explicite, du 1 au 15 du mois, puis du 16 vers la fin du mois. Cela signifie que les fonds placés génèrent des intérêts à partir de la deuxième quinzaine. À l’heure actuelle, ce type de livret attire le plus les Français pour la seule raison qu’il permet de placer librement leur argent sans pour autant être soumis au contrôle des autorités fiscales compétentes. Par ailleurs, les banques proposent régulièrement des offres promotionnelles par le biais de cette formule.

Dans le même thème : 4 avantages à faire appel à un fiscaliste pour vous aider à préparer votre retraite

Qu’en est-il du livret réglementé ?

À la différence du livret non réglementé, le livret d’épargne réglementé est encadré par des lois en vigueur sur le territoire hexagonal. Dans ce sens, les taux de rémunération sont fixés par l’État. Son avantage réside surtout sur le fait qu’il permet une fiscalité nettement attractive. En effet, les intérêts sont généralement exonérés sur le retour sur le revenu, un peu comme les prélèvements sociaux. Quoi qu’il en soit, certains produits d’épargnes comme l’épargne de logement PEL et CEL sont également concernés par les prélèvements sociaux. En ce qui concerne les autres placements, le taux reste net étant donné qu’il est servi sur les comptes.

Lequel choisir entre ces deux types de livrets ?

Livrets d’épargne réglementés et non réglementés ? Lequel offre le bon compromis ? En fin de compte, le livret d’épargne réglementé n’est pas meilleur que le livret non réglementé et l’inverse est également valable. En fait, un placement est meilleur seulement s’il répond à vos besoins et s’il correspond notamment à votre profil de placeur. En d’autres termes, vos attentes définissent avant tout la qualité d’un tel ou tel produit d’épargne. Aussi, chaque banque propose des offres différentes, d’où l’importance de procéder à une comparaison avant de choisir une formule en particulier. À noter que cela est valable aussi bien pour le livret réglementé que celui non réglementé.

Plan du site